Agenda

Le 8 décembre 2017
De 10h00 à 18h00
Albert-Ludwigs-Universität Freiburg (Allemagne)

La prochaine journée d'études doctorales co-organisée par l'EA 1337 «...

Actualités

Recherche
20 novembre 2017

L'EA 1337 a le plaisir d'annoncer que Madame Sandrine Berrégard, maître de...

Enseignement
19 octobre 2017

L'institut de littérature comparée et son groupe de recherche L'Europe des...

Vous êtes ici : EA 1337 - Configurations littéraires   >   CERIEL   >   Enseignants-chercheurs du CERIEL   >   Britta BENERT

Britta BENERT

Maître de Conférences Habilitée en Littérature générale et comparée

Résultats de recherche d'images pour « britta benert »

 

ESPE d'Alsace, Université de Strasbourg

141 avenue de Colmar

67100 Strasbourg

France

 

Tél. + 33 3 88 43 82 00

britta.benert@unistra.fr

 

Co-éditrice, avec R. Grutman (University of Ottawa) et K. A. Knauth (Universität Bochum), de la collection poethik polyglott, LIT-Verlag, Berlin

Dernière parution : K. Alfons Knauth, Ping-hui Liao (éds.), Migrancy and Multilingualism in World Literature, 2016.

 

PRESENTATION DE LA RECHERCHE

Le fil rouge de mes travaux est l’interrogation des catégorisations, à la fois indispensables à notre orientation et piètres béquilles de la pensée. Dans ma thèse de littérature comparée (Contribution à l’invention d’une nouvelle esthétique au tournant du siècle : Rachilde et Lou Andreas-Salomé, Paris III, 1999, dir. S. Michaud), en étudiant l’œuvre romanesque des deux auteurs sous l’angle de l’adolescence, j’ai ainsi commencé à réfléchir aux limites que constituent les démarcations par tranche d’âge ainsi que celles des identités sexuelles ; je me suis également interrogée sur l’inscription des deux auteurs dans les discours nationaux, alors en plein essor, et sur les possibles répercussions esthétiques de ces derniers. Les travaux que j’ai consacrés à  Tomi Ungerer prennent appui sur mon lieu d’affectation, l’ESPE, que j’intègre en 2002 ; l’œuvre d’Ungerer m’a incitée à réfléchir à d’autres entités souvent figées et essentialisées, dont les contours seraient au contraire mouvants et/ou aux identités complexes : la littérature de jeunesse, les zones de contact (par ex. l’Alsace), la langue.

Avec mon habilitation (‘Je n’ai pas de langue maternelle. J’ai simplement plusieurs langues fraternelles’ (Tomi Ungerer, 1996).  L’Altérité linguistique en question, Université de Strasbourg, 2013, garant : G. Ducrey), je suis à la fois revenue au contexte idéologique 1900 (notamment avec Lou Andreas-Salomé, en questionnant son lien à la littérature de jeunesse, et celui, non moins ambivalent, à ses différentes langues) et aux écrivains contemporains (Vassilis Alexakis, Marica Bodrožić, Nancy Huston, Denis Lachaud, Yoko Tawada) que je tente de lire, selon ma vision de la littérature comparée, dans un double mouvement d’analyse rapprochée des textes et de remise en contexte  historique, social et culturel.   

 

Mots clés de la recherche : Littérature comparée, littératures européennes (XIXe-XXIe siècles) ; littérature de jeunesse ; écriture féminine ; altérités linguistiques (problématique du contact interculturel, bilinguisme et diglossie littéraires, auto-traduction) ; didactique de la littérature /didactique du bi-plurilinguisme ; identité/altérité ; interculturalité ; adolescence ; enfance ;  migration

                        

 

PUBLICATIONS

 

Ouvrages

 

1 -  (direction). Paradoxes du plurilinguisme littéraire 1900 : réflexions théoriques et études de cas. Bruxelles : Peter Lang, coll. « Nouvelle poétique comparatiste », 2015, 273 pages.

2 - Une lecture de Im Zwischenland. Le paradigme de l’altérité au cœur de la création romanesque de Lou Andreas-Salomé. P.I.E. Peter Lang, Bruxelles, coll. « Nouvelle poétique comparatiste », 2011, 157 pages.

3 - (direction avec Philippe Clermont). Contre l’innocence. Esthétique de l’engagement en littérature de jeunesse. Francfort/Main, Berne : Peter Lang, coll. Kinder-und Jugendkultur, -literatur und – medien. 2011, 456 pages.

4 - (direction avec Christine Hélot, Sabine Ehrhart et Andrea Young). Penser le bilinguisme autrement. Francfort/Main : Peter Lang, coll. Kolloquium Fremdsprachenunterricht KFU, 2008, 228 pages.

 

Editions critiques

 

5 - Die Stunde ohne Gott und andere Kindergeschichten (1922), par Lou Andreas-Salomé. Réédition annotée et préfacée. Taching am See : MedienEdition Welsch. En cours.

6 - Im Zwischenland. Fünf Geschichten aus dem Seelenleben halbwüchsiger Mädchen (1902), par Lou Andreas-Salomé. Réédition annotée et préfacée. Taching am See : MedienEdition Welsch, 2013, 455 pages.

 

Articles et chapitres publiés dans des ouvrages

 

7  - (avec Romana Weiershausen) « Une cosmopolite sur les chemins de traverse : Lou Andreas-Salomé » [Introduction], colloque international organisé les 9-10-11 février 2017 à l’Université de Strasbourg, publication prévue.

8 - (avec Mateusz Chmurski et Luba Jurgenson) "Ecrire au féminin, penser (entre) les langues, un double exil ? Altérité linguistique dans la création littéraire des femmes (1875-2015)" [Introduction], Journée d'étude organisée les 1er et 2 décembre 2016 à l'Université de Strasbourg.

9 -  « ‘Qui est ce moi passé sous silence ?’ L’écriture intime chez Anise Koltz. L’exemple de Lune Noircie », Journée d’étude organisée par Michèle Finck, le 24 novembre 2016,  à l’Université de Strasbourg .

10 -  (avec Philippe Clermont). « Langues et littérature de jeunesse » [Introduction], workshop organisé dans le cadre du XXIe Congrès ICLA/AILC, Vienne, 21 au 27 juillet 2016, publication prévue (direction d’ouvrage, en collaboration avec Philippe Clermont, LIT, coll. « poethik polyglott »).

11 - « Philosophie du langage dans « Le Hollandais sans peine », communication au workshop « Langues et littérature de jeunesse » dans le cadre du XXIe Congrès ICLA/ l’AILC, Vienne, 21- 27 juillet 2016, publication prévue (direction d’ouvrage prévue  en collaboration avec Philippe Clermont, LIT, coll. « poethik polyglott »). 

12 - « Nancy Huston und Marica Bodrožić, zwei Autorinnen der Migration ? Überlegungen zu ihrer Rezeption in Deutschland und Frankreich, mit besonderem Augenmerk auf Nord perdu (1998) und Sterne erben, Sterne färben. Meine Ankunft in Wörtern (2007), Christian Rink (éd.), « Migration in Deutschland und Europa. Interkulturalität – Multikulturalität – Transkulturalität, Frank & Timme, à paraître.

13 - « Le Pays Intermédiaire saloméen : un lieu entre expérience de l’angoisse et libération créatrice », Rosina Neginsky, Luba Jurgenson, Marthe Segrestin (éds.), L’angoisse dans les symbolismes européens, Cambridge Scholars Publishing, à paraître.

14 - « Überlegungen zu Lou Andreas-Salomés Im Zwischenland (1902) », Mateusz Chmurski, Ewa Paczoska, Izabela Poniatowska (éds.), Teksty doswiadczenia.Doswiadczenie tekstu [textes de l’expérience, expérience du texte] 2 vol. Varsovie, Wydawnictwa Uniwersytetu Warszawskiego, à paraître.

15 - « Babel en littérature. Esquisse définitionnelle et réflexion sur les implications esthétiques, politiques et identitaires du plurilinguisme littéraire », in Christine Hélot, Jürgen Erfurt (éds.), Education bilingue en France : Politique linguistique, modèles et pratiques, Peter Lang, sous presse.

16 - « ‘poethik polyglott’ : l’exemple de Tomi Ungerer », Patrizia Noel Aziz Hanna et Levente Selaf (éds.), The Poetics of Multilingualism - Poétique du plurilinguisme, Newcastle upon Tyne, Cambridge Scolar Publishing, p. 221-232 (sous presse).

17 - « Plurilinguisme et Migrations dans Nord Perdu de Nancy Huston », Carnets : revue électronique d’études françaises, IIe série, n° 7, mai 2016, p. 28-41.

18 - « Paradoxes du plurilinguisme 1900 [introduction] B. Benert (ed.), Paradoxes du plurilinguisme littéraire 1900 : réflexions théoriques et études de cas, Bruxelles :  Peter Lang, coll. « Nouvelle poétique comparatiste », 2015, p. 11-29.

19 - « Lou Andreas-Salomé et ses langues », in B. Benert (éd.), Paradoxes du plurilinguisme littéraire 1900 : réflexions théoriques et études de cas, Bruxelles :  Peter Lang, coll. « Nouvelle poétique comparatiste », 2015, p. 157-170.

20 - « Jeux de décomposition et de renversement d’identités dans J’apprends l’allemand de Denis Lachaud », in Philippe Clermont, Laurent Bazin, Danièle Henky (éds.), Esthétiques de la distinction : gender et mauvais genre en littérature de jeunesse, Peter Lang, coll. Kinder-und Jugendkultur, -literatur und – medien, 2013, p. 177- 190.

21 - « Apprentissages des langues et accent : de la douce illusion d’une maîtrise de la langue (à partir de textes autobiographiques d’Elias Canetti, Nancy Huston et Tomi Ungerer) », in Yves Clavaron, Jérôme Dutel et Clément Lévy (éds.), L’Etrangeté des langues, Presses Universitaires de Saint-Etienne, 2011, p. 59-68.

22 - « Lou Andreas-Salomé : un engagement esthétique dans l’écriture pour la jeunesse ? », in Britta Benert et Philippe Clermont (éds.), Contre l’innocence. Esthétique de l’engagement en littérature de jeunesse, Peter Lang, coll. Kinder-und Jugendkultur, -literatur und – medien, 2011, p. 103-118.

23 - « Lou Andreas-Salomé, eine vielsprachige Autorin ?“, in Ursula Welsch (éd.), Lou Andreas-Salomé (1861-1937). Ihr zur Feier, MedienEdition Welsch, Taching am See, 2011, p. 51-74.

24 - « ‘Ce poème je ne vais pas vous le traduire’ : plurilinguisme et (in-)traduction chez Tomi Ungerer », in Alfons K. Knauth (éd.), Translation & Multilingual Literature. Traduction & Littérature Multilingue, Lit, Berlin, Munster, Vienne, 2011, p. 145-159.

25 - « ‘Je n’ai pas de langue maternelle. J’ai simplement plusieurs langues fraternelles’. Le plurilinguisme vu par Tomi Ungerer et ses implications pour la question de la traduction », in Lieven D’hulst, Reine Meylaerts (éds.), La traduction dans les cultures plurilingues, Artois Presses Universitaires, coll. « Traductologie », 2011, p. 139-147.

26- « ‘Le côlon de la France’ : Tomi Ungerer et la question des langues en Alsace », in Dominique Huck et Thiresia Choremi (éds.), Parole(s) et langue(s), espace et temps. Mélanges offerts à Arlette Bothorel-Witz, Université de Strasbourg, 2010, 185-192.

27 - (avec Christine Hélot), « Littérature de jeunesse et plurilinguisme. A la rencontre de deux auteurs polyglottes en formation bilingue : Tomi Ungerer et Ernst Jandl », in Sabine Ehrhart, Christine Hélot, Adam Le Nevez (éds.), Plurilinguisme et Formation des enseignants : une approche critique/Plurilingualism and Teacher Education : A Critical Approach, Francfort/Main : Peter Lang, collection Kolloquium Fremdsprachenunterricht KFU, 2010, 115-143.

28 - « Das Elsass, eine Kultur des « Dazwischen » ?, in Dieter Heimböckel, Irmgard Honnef-Becker, Georg Mein, Heinz Sieburg (éds.), Zwischen Provokation und Usurpation. Interkulturalität als (un)vollendetes Projekt der Literatur-und Sprachwissenschaft, Munich, Wilhelm Fink Verlag, 2010, p. 359-373.

29 - « Vielsprachige Autoren gestern und heute, Gefangene im Zwischenland ? », in Peter Hanenberg, Isabel Capeloa Gil, Filomena Viana Guarda, Fernando Clara (éds.), Kulturbau. Aufräumen, Ausräumen, Einräumen, Peter Lang, coll. Passagem, 2010, p. 37-46.

30- (avec Christine Hélot) « Traduction et altérité », Neohelicon. Acta Comparationis Litterarum Universarum, 36 (2009) 1 : 117-129.

31 - « Comparatisme et identité régionale : le cas de l’Alsace dans le discours littéraire », in Eduardo F. Coutinho (éd.), Identities in Process : Studies in Comparative Literature, Rio de Janeiro, Aeroplano Editora, 2009, p. 91-101.

32 - « ‘A l’école il y a deux maîtres’. L’enseignement bilingue en Alsace : l’héritage culturel en question », in Christine Hélot, Britta Benert, Sabine Ehrhart et Andrea Young (éds.), Penser le bilinguisme autrement, Francfort/Main, Peter Lang, collection Kolloquium Fremdsprachenunterricht KFU, 2008, p. 41-58.

33 - (avec Philippe Clermont) « Littérature de jeunesse : une écriture spécifique ? », in Philippe Clermont (éd. ), Enseigner la littérature de jeunesse – Culture(s), valeurs et didactique des œuvres, édition du Scéren, CRDP de l’Alsace, 2008, p. 41-66.

34- (avec Christine Hélot), « Tomi Ungerer : homo viator. Trois langues et quatre récits pour penser la notion d’identité », Grenzgänge. Beiträge zu einer modernen Romanistik, 14. Jahrgang (2007), H. 27, Leipziger Universitätsverlag, 2007, 167-188.

35 - « Tomi Ungerer traducteur de lui-même. Analyse de la manière dont l’histoire alsacienne se livre à un public français, puis allemand ». Actes choisis du colloque Stéréotypes et prototypes nationaux en Europe, Forum des langues européen, Institut hongrois à Paris, 4 et 5 novembre 2005, 2007, p. 28-40.

36- (avec Christine Hélot), « Comment penser la notion d’interculturel dans la formation des enseignants du premier degré en France ? Analyse de trois notions : l’étranger, la rencontre, l’autre », Formation et pratiques d’enseignements en questions. Revue des HEP, Suisse Romande et Tessin, numéro thématique N° 4-5, ‘Approches interculturelles dans la formation des enseignants : Impact, stratégies, pratiques et expériences’, 2006, p. 77-102.

37 - « L’enseignement de l’allemand à l’école primaire en Alsace : analyse des écarts culturels ensituation de communication pédagogique », in Christine Hélot, Elisabeth Hoffmann, Marie-Louise Scheidhauer, Andrea Young (éds.), Ecarts de langues, écarts de cultures : A l’école de l’Autre, Peter Lang, coll. ‘Sprache, Mehrsprachigkeit und Sozialer Wandel’, 2006, p. 125-139.

38 - « Plurilinguisme littéraire : le cas Franz Kafka. Questions de réception », in Yves Clavaron et Bernard Dieterle (éds.), Métissages littéraires. Actes du XXXIIe Congrès de la Société française de Littérature Générale et Comparée, Publications de l’Université de Saint-Etienne, 2005, p. 389-396.

39 - « Quels sont les obstacles à l’acquisition de la langue allemande en Alsace ? », in Joëlle Aden (éd.), De Babel à la mondialisation : apport des sciences sociales à la didactique des langues, CNDP-CRDP de Bourgogne, coll. ‘Documents, actes et rapports pour l’éducation’, 2005, p. 197-210.

40 - « Traduttore traditore ? Sur la réception d’auteurs plurilingues s’autotraduisant », Cédérom des Cinquante ans de l’Association Internationale de littérature Comparée, Université de Venise, 22-25 septembre 2005.

41 - « Fratries dans l’œuvre romanesque de Rachilde et Lou Andreas-Salomé », in Florence Godeau et Wladimir Troubetzkoy (éds.), Fratries. Frères et Sœurs dans la littérature et les Arts de l’Antiquité à nos jours, Editions Kimé, 2003, p. 233-243.

42 - « Adolescences chez Rilke et Lou-Andreas-Salomé », in Stéphane Michaud et Gerald Stieg (éds.), Rilke et son amie Lou Andreas-Salomé à Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle/Bibliothèque Nationale, 2001, p. 41-61.

 

Traduction

 

 43 - « Kind und Kunst [L’enfant et l’art] », Das literarische Echo, par Lou Andreas Salomé, traduction de l’allemand, in Nathalie Prince, La littérature de jeunesse. Pour une théorie littéraire, A. Colin, 2015, p. 212-214.