Agenda

Le 8 décembre 2017
De 10h00 à 18h00
Albert-Ludwigs-Universität Freiburg (Allemagne)

La prochaine journée d'études doctorales co-organisée par l'EA 1337 «...

Actualités

Recherche
31 mars 2017

L'EA 1337 est heureuse d'annoncer que Madame Enrica Zanin a reçu le Prix...

Enseignement
29 mai 2017

Une nouvelle colle Méditerranée est organisée sur le sujet suivant:  LES...

Vous êtes ici : EA 1337 - Configurations littéraires   >   CERIEL   >   Enseignants-chercheurs du CERIEL   >   Corinne GRENOUILLET

Corinne GRENOUILLET

Maitre de conférences HDR, Littérature française du XXe siècle

Responsable du CERIEL aux côtés de Bertrand Marquer et d'Anthony Mangeon

Secrétaire de l'Équipe de Recherche Interdisciplinaire sur Elsa Triolet et Aragon (ÉRITA)

Directrice de  Recherches croisées Aragon / Elsa Triolet (publiées aux Presses Universitaires Franc-Comtoises puis aux Presses Universitaires de Strasbourg)

Webmestre du site louisaragon-elsatriolet.org

 

Actualités 2017 :

« Comment on entre dans la guerre », nonfiction.fr, le quotidien  des livres et des idées, 18 janvier 2017 [Compte rendu de : Entrer en guerre, sous la direction de Carine Trevisan et Hélène Baty-Delalande, Hermann, 2016, coll. « Cahiers textuels »]

« Dits et écrits du monde ouvrier », La Vie des idées, 18 janvier 2017. ISSN : 2105-3030 [Compte rendu de : Xavier Vigna, L’Espoir et l’effroi : luttes d’écritures et luttes de classes en France au XXe siècle, Paris, La Découverte, 2016]

Actualités 2016 :

Parution de La Langue du management et de l’économie à l’ère néo-libérale : formes sociales et littéraires, en collaboration avec Catherine Vuillermot

Lire une interview de C. Grenouillet et C. Vuillermot-Febvet dans La Marseillaise du 20 février 2016

Antoine Perraud, « Détecter et abjurer la langue du marché », Mediapart, 6 mai 2016.

Antoine Perraud, « Tout sur LAMEN », Le Monde selon Antoine Perraud, France-Culture, 1er mai 2016 [émission d'une durée de cinq minutes]

Actualités 2015 :

Parution d'Usines en textes, écritures au travail : Témoigner du travail au tournant du XXIe siècle, Classiques Garnier

Émission de radio :

Entretien de Corinne Grenouillet avec A. Perraud, émission Tire ta langue, France-Culture, 26 avril 2015

Enregistrer

Enregistrer

Recherche et centres d'intérêt

Mes travaux ont d’abord porté sur l’œuvre romanesque de Louis Aragon, en particulier sur la réception des Communistes, le roman historique qu’il fit paraître de 1949 à 1951, dans les conditions de la Guerre froide et d’une politique culturelle du PCF valorisant « l’art de Parti ». Ma thèse, soutenue en 1992, a étudié une double figure du lecteur : le lecteur réel, le militant qu’Aragon a pu rencontrer à la Grange-aux-Belles en 1949 par exemple et qui s’est reconnu avec enthousiasme dans ce roman, et le lecteur fictif, c’est-à-dire la représentation romanesque du lecteur. D’emblée s’est dessiné un double intérêt : pour le roman et ses relations avec la « réalité », historique ou sociale (j’ai montré que les personnages de lecteurs constituaient les miroirs des lecteurs réels) ; pour les conditions de diffusion et de réception de la littérature. Mon approche a longtemps été centrée sur les questions relatives à la lecture : lecture que des critiques ont faite de l’œuvre d’Aragon, lecture qu’Aragon a faite d’écrivains qu’il a promus par le biais des Lettres françaises, l’hebdomadaire qu’il dirigea de 1953 à 1972.

Un deuxième ensemble de travaux relève d’une approche sémiolinguistique et stylistique, marquée par l’analyse de discours que Jean Peytard, mon directeur de thèse, avait impulsée à Besançon. Les travaux de Mikhaïl Bakhtine m’ont servi à définir la polyphonie constitutive du discours romanesque, et je me suis écartée des sentiers aragoniens pour mener quelques études sur des auteurs du XXe siècle (Claude Simon, Louis-René Des Forêts) et tenter l’analyse du « discours radiophonique » (étude d’une émission de radio de France-Culture).

C’est pourtant dans des travaux d’histoire littéraire (édition critique des lettres d’Aragon à Albert Béguin, étude de la participation d’Aragon à l’Académie Goncourt en 1968) et dans l’analyse des romans d’Aragon, principalement du Monde réel (examinés dans le troisième chapitre du mémoire de synthèse : « Histoire, politique, intertexte »), que réside le cœur de ma recherche. J’ai interrogé la représentation de l’Histoire dans ces romans, Histoire au sens large qui intègre aussi bien la question juive dans Les Voyageurs de l’Impériale, le féminisme dans Les Cloches de Bâle que le stalinisme dans La Mise à mort. Chez Aragon, le traitement de l’Histoire est tributaire de son engagement politique communiste et je cherche à examiner comment celui-ci détermine la création romanesque. L’intertexte est multiforme et j’ai tenté d’éclairer certains points du dialogue des romans d’Aragon avec les discours littéraires ou sociaux qui l’ont précédé.

Avec Patricia Principalli, je me suis attachée à dresser l’inventaire des figures « populaires » dans les romans d’Aragon ; ces personnages, construits selon les modalités du réalisme et tout secondaires qu’ils soient, sont récurrents dans les romans du Monde réel (1934-1951) et dans La Semaine sainte (1958) ; nous avons voulu saisir en quoi l’engagement politique de l’écrivain avait pu nourrir, voire déterminer, son esthétique romanesque. Le résultat de ces travaux fut présenté dans deux colloques successifs, l’un sur Aragon politique en 2004, l’autre sur Les Voix du peuple en 2005. Ce dernier colloque, que j’ai organisé aux côtés d’Eléonore Reverzy, professeur à l’Université de Strasbourg, envisageait la manière dont la littérature fait entendre les voix du peuple aux XIXe et XXe siècles. J’ai alors étudié les rapports d’un autre écrivain avec le peuple : Blaise Cendrars.

La question du peuple m’a conduite assez naturellement vers le travail et sa représentation dans la littérature du XXe siècle. Il s’agit de mieux comprendre ce qui se joue dans notre monde, de mieux saisir ses « mutations » et leurs « reflets dans la littérature », pour reprendre un titre d’Aragon. Ces travaux trouvent un point d’aboutissement avec l’inédit que j’ai récemment présenté dans mon dossier d’Habilitation à diriger les recherches : L’Écriture au travail, la parole des travailleurs d’aujourd’hui, témoignage et littérature, qui entreprend de dresser la cartographie testimoniale et autobiographique de ce territoire inexploré. Je m’attache à inventorier les textes où des travailleurs, des « prolétaires » (au capital culturel divers), disent je pour parler de leurs expériences professionnelles, à l’usine, aux caisses de supermarché, dans les fast-food d’aujourd’hui. Cet essai est la pierre angulaire d’un édifice plus vaste qui inclut les romans d’entreprise contemporains et les récits de filiation auxquels j’ai consacré des articles.

Le titre du mémoire de synthèse de mon HDR, soutenue le 9 février 2013 : Lectures d’Aragon, écritures au travail, articule deux volets, un massif aragonien et des travaux consacrés à la littérature contemporaine, vue sous l’angle de la représentation du travail. L’ambiguïté syntaxique des deux formules sert à mettre en cohérence ces deux volets : lectures d’Aragon concerne tout autant la manière dont on a lu ses œuvres que le rôle d’Aragon comme critique et passeur des œuvres d’autrui ; écriture au travail renvoie aussi bien au fonctionnement du texte aragonien qui croît à partir de multiples sources documentaires et littéraires (jeux intertextuels, écriture de l’histoire, etc.) qu’à la manière dont les auteurs de la littérature contemporaine tentent de rendre compte des modifications du monde de l’entreprise et des mutations actuelles du travail.

 

Publications

Livres

Ouvrages personnels

Livre n° 1. Lecteurs et lectures des Communistes d’Aragon, Presses Universitaires Franc-Comtoises, coll. Annales Littéraires n° 687, Série « Linguistique et sémiotiques » n° 38, 2000, 323 p.

Ce livre est tiré de ma thèse. Pour en savoir plus sur la thèse et
sur le livre, cliquez sur l'image

Comptes rendus :

Revue d’Histoire littéraire de la France, n° 1, janvier-mars 2003, p. 222-223.

Jean Verrier, Note de lecture, Le Français d’aujourd’hui, supplément au n° 138, septembre 2002, p. 20.

Alain Nicolas, « Comment Les Communistes furent reçus », L’Humanité, jeudi 6 mars 2003, p. 22.

Angela Kimyongür, French Studies vol LVIII, number 1, january 2004, p. 139-140.
 

Livre n° 2. Usines en textes, écritures au travail : Témoigner du travail au tournant du XXIe siècle, Classiques Garnier, 2015, 261 p.


Pour voir le livre sur le site de l'éditeur, cliquer sur l'image

Comptes rendus, articles de presse et émission de radio :

Mathilde Roussigné, « Corinne Grenouillet, Usines en textes, écritures au travail. Témoigner du travail au tournant du XXIe siècle », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 20 mars 2015

Antoine Perraud, « La parole ouvrière a voix au chapitre », Mediapart, 4 avril 2015.
 
Sébastien Bonetti, « Des mots pour dire le travail et ses souffrances », Le Républicain lorrain, 15 avril 2015.
 
Entretien de Corinne Grenouillet avec A. Perraud, émission Tire ta langue, France-Culture, 26 avril 2015

Titika Dimitroulia, « Εργασία, ανεργία, αλλοτρίωση. Εργασία και εργαζόμενοι: μαρτυρίες και λογοτεχνικά έργα [Travail, chomage, aliénation I. Travail et travailleurs: Témoignages et littérature] », Le Monde diplomatique (Grèce), 5 juillet 2015.

Morgane Kieffer, « Raconter le travail à l’ère post-industrielle », Acta fabula, vol. 16, n° 7, Notes de lecture, Novembre 2015.

Sylvain Vagner, « Les récits prolétaires vus par une universitaire », Le Nouveau jour, 14 février 2016.

Carole Bisenius-Penin, « Corinne Grenouillet, Usines en textes, écritures au travail. Témoigner du travail au tournant du xxie siècle », Questions de communication, n° 28, 2015, p. 314-315.

Loan Nguyen, « Quand les ouvriers écrivent pour faire entendre leur voix », L'Humanité, 25 avril 2016. [l'article en pdf].

Andrée Chauvin, Usines en textes, écritures au travail, Semen, n° 41 L'Enonciation éditoriale, ouvrage coordonné par Marc Arabyan, Presses Universitaires de Franche Comté, avril 2016, p. 181-184. [l'article en pdf]

Ouvrage en collaboration

Livre n° 3. Huit études sur Les Voyageurs de l’impériale [en collaboration avec Hervé Bismuth et Luc Vigier, ouvrage coordonné par Corinne Grenouillet], Éditions du Temps, 2002, 160 p.

Rédaction des chapitres suivants :

« La question juive », p. 31-49

« Le roman de Dora », p. 87-100

« Les genres du roman », p. 135-154

Ouvrage épuisé.
Fichiers pdf téléchargeables en cliquant sur l'image :

 

Direction d’ouvrages

Livre n° 4. Aragon, Elsa Triolet et les cultures étrangères, Actes du colloque de Glasgow, avril 1992, en collaboration avec Andrew Macanulty [publication coordonnée pour le GRELIS], Presses Universitaires Franc-Comtoises, coll. « Annales Littéraires » n° 682, Série « Linguistique et sémiotiques » n° 34, 2000, 219 p.

Livre n° 5. Les Voix du peuple dans la littérature des XIXe et XXe siècles, en collaboration avec Éléonore Reverzy, Presses Universitaires de Strasbourg, 2006, 399 p.

Livre n° 6. Les Formes du politique, en collaboration avec Éléonore Reverzy, Presses Universitaires de Strasbourg, coll. « Configurations littéraires », 2010, 188 p.

Livre 7. La Langue du management et de l’économie à l’ère néo-libérale : formes sociales et littéraires, en collaboration avec Catherine Vuillermot, coll. « Formes et savoirs », 2015, 294 p.

 

Comptes rendus et articles de presse :

Lire une interview de C. Grenouillet et C. Vuillermot-Febvet sur La Marseillaise du 20 février 2016

Antoine Perraud, « Détecter et abjurer la langue du marché », Médiapart, 6 mai 2016.

Antoine Perraud, « Tout sur LAMEN », Le Monde selon Antoine Perraud, France-Culture, 1er mai 2016 [émission d'une durée de cinq minutes]

Stéphanie Bertrand, « Corinne Grenouillet et Catherine Vuillermot-Febvet, La Langue du management et de l’économie à l’ère néolibérale. Formes sociales et littéraires », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2016, mis en ligne le 23 février 2016, consulté le 31 mai 2016. URL : http://lectures.revues.org/20195

Nelcya Delanoë, « La Langue du management », En attendant Nadeau, n° 29, mars 2017

Direction de revue : Recherches croisées Aragon / Elsa Triolet

       
     

Livre n° 8. Recherches croisées Aragon/Elsa Triolet n° 7, en collaboration avec Maryse Vassevière, Presses Universitaires Franc-Comtoises, coll. « Annales Littéraires », Série « Linguistique et sémiotiques », 2001, 304 p.

Livre n° 9. Recherches croisées Aragon/Elsa Triolet n° 8, en collaboration avec Maryse Vassevière, Presses Universitaires de Strasbourg, 2002, 308 p.

Livre n° 10. Recherches croisées Aragon/Elsa Triolet n° 9, en collaboration avec Maryse Vassevière et Luc Vigier, Presses Universitaires de Strasbourg, 2004, 288 p.

Livre n° 11. Recherches croisées Aragon/Elsa Triolet n° 10, en collaboration avec Maryse Vassevière et Alain Trouvé, Presses Universitaires de Strasbourg, 2006, 272 p.

Livre n° 12. Recherches croisées Aragon/Elsa Triolet n° 12, en collaboration avec Maryse Vassevière et Marianne Delranc-Gaudric, Presses Universitaires de Strasbourg, 2009, 288 p.

Livre n° 13. Recherches croisées Aragon/Elsa Triolet n° 13, Presses Universitaires de Strasbourg, 2011, 254 p.

Compte rendu : Michel Ménaché, Europe juin 2012

Livre n° 14. Recherches croisées Aragon/Elsa Triolet n° 15. Aragon, trente ans après, Presses Universitaires de Strasbourg, 2014, 276 p.

Comptes rendus :

[Anonyme], Aden, Paul Nizan et les années trente n° 14: Amour et lutte des classes, 2015
[Anonyme], Le Français aujourd’hui n° 190 : Les Litéracies scolaires, 2015/3
Angela Kimyongür, French Studies n° 17, 2016

       

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publications au sein d'ouvrages

Édition critique

« Celui qui croyait au ciel et celui qui n’y croyait pas …», Recherches Croisées Elsa Triolet/Aragon n° 4, Les Belles lettres/Les Annales littéraires de l’Université de Besançon n° 472 ; Série « Linguistique et Sémiotiques » n° 17, 1992, p. 221-290.

Préfaces

  1. « Liminaire », en collaboration avec Éléonore Reverzy] paru dans Les Voix du peuple dans la littérature des XIXe et XXe siècles, Presses Universitaires de Strasbourg, 2006, p. 5-16
  2. « Introduction », en collaboration avec Éléonore Reverzy, paru dans Les Formes du politique, Presses Universitaires de Strasbourg, coll. « Configurations littéraires », 2010, p. 5-13.
  3. « Écrit au seuil : Aragon, trente ans après », en collaboration avec Patricia Principalli et Erwan Caulet, Aragon trente ans après, Presses Universitaires de Strasbourg, coll. Recherches croisées, n° 15, p. 7-13.
  4. « LAMEN, la LAngue du Management et de l’Économie à l’ère Néo-libérale », en collaboration avec Catherine Vuillermot, La Langue du management et de l’économie à l’ère néo-libérale : formes sociales et littéraires, Presses universitaires de Strasbourg, coll. « Formes et savoirs », 2015, p. 9-22.

Chapitres d’ouvrages

  1. « Deux grands témoins de ce siècle : Aragon-Albert Béguin. Correspondance 1921-1949 », Les Cahiers du Rhône : « refuge de la pensée libre », Boudry, La Chaux de Fonds, Éditions de la Baconnière, 1993, p. 55-68.
  2. « Le vertige du jeu dans Les Voyageurs de l’impériale », Lectures d’Aragon : Les Voyageurs de l’impériale, sous la direction de Luc Vigier, Presses Universitaires de Rennes, 2001, p. 163-176.
  3. « Les Cloches de Bâle d’Aragon : le roman à thèse et la question de la polyphonie », Écriture(s) de l’histoire, textes réunis par Gisèle Séginger, Presses Universitaires de Strasbourg, 2005, p. 199-212.
  4. « Blaise Cendrars, amour du peuple, refus de la politique », Les Formes du politique, sous la direction de Corinne Grenouillet et Éléonore Reverzy, Presses Universitaires de Strasbourg, coll. « Configurations littéraires » de l’Université de Strasbourg, 2010, p. 147-162.
  5. « Langue populaire et langue familière dans la prose d’Aragon », La Langue d’Aragon « Une constellation de mots », sous la dir. de Cécile Narjoux, Éditions Universitaires de Dijon, 2011, p. 79-95.

Articles publiés dans des revues à comité de lecture

Dans les Recherches croisées Aragon/Elsa Triolet

  1. « Les Ambiguïtés d’une réception : Aragon et ses lecteurs militants : la soirée de la Granges-aux-Belles du 17 juin 1949 », Recherches Croisées Elsa Triolet/Aragon n° 3, Les Belles Lettres/Les Annales littéraires de l’Université de Besançon, n° 440 ; Série « Linguistique et Sémiotiques » n° 15, 1991, p. 117-139.
  2. « L’univers sonore des Communistes : chansons et références musicales », paru dans Recherches Croisées Elsa Triolet/Aragon n° 7, Besançon, Presses Universitaires Franc-Comtoises, coll. « Annales Littéraires, » 2001, p. 125-152.
  3. « Tableau de correspondances entre la première et la seconde version des Communistes », en collaboration avec Lionel Follet, Recherches croisées Aragon / Elsa Triolet n° 7, Presses Universitaires Franc-Comtoises, Coll. « Annales littéraires » n° 719, Série « Linguistique et Sémiotique » n° 40, 2001, p. 241-245.
  4. « Catherine ou le féminisme, roman. La représentation de la question féminine dans Les Cloches de Bâle d’Aragon », Recherches Croisées Aragon / Elsa Triolet n° 8, Presses Universitaires de Strasbourg, 2002, p. 117-137.
  5.  « Lecture du stalinisme dans La Mise à mort d’Aragon : Michel Koltsov et la Grande Terreur des années 1936-1938 en URSS », Recherches croisées Aragon/Elsa Triolet n° 9, Presses Universitaires de Strasbourg, 2004, p. 63-89.
  6. « Déterminations politiques de l’écriture du peuple chez Aragon », en collaboration avec Patricia Principalli, Recherches croisées Aragon / Elsa Triolet n° 11 : « Aragon politique », sous la direction de Luc Vigier et de Reynald Lahanque, Presses Universitaires de Strasbourg, 2007, p. 193-206.
  7. « Soldats africains et question coloniale dans l’œuvre d’Aragon », Recherches croisées Aragon / Elsa Triolet n° 13, Presses Universitaires de Strasbourg, 2012, p. 59-79.
  8. « “Papa Aragon” et le “parti de la jeunesse” : Les Lettres françaises du 15 mai au 21 mai 1968 », Recherches croisées Aragon-Elsa Triolet n° 14 : « Les Lettres françaises », sous la direction de Maryse Vassevière et de Luc Vigier, Presses Universitaires de Strasbourg, 2013, p. 73-94.

Dans des revues à comité de lecture

  1. « Le théâtre mondain des Communistes d’Aragon », Les Cahiers du Crelef n° 35 : Les manifestations du « discours relaté » (oral et écrit), Besançon, 1994, p. 203-227.
  2. « Aragon-Albert Béguin 1921-1949 : Le Temps des amitiés traversées », La Pensée n° 303, Juillet-août-septembre 1995, p. 107-113.
  3. « Stratégies discursives et interactions radiophoniques à Culture Matin », en collaboration avec Andrée Chauvin, Revue de Sémantique et de Pragmatique n° 3 : Les registres de la conversation, Presses Universitaires d’Orléans, 1998, p. 73-98.
  4. « Un livre au tournant des rêves : tours et détours de l’écriture aragonienne dans J’Abats mon jeu (1959) », Semen n° 11 : Vers une sémiotique différentielle, Besançon, Presses Universitaires Franc-Comtoises, 2000, p. 117-153.
  5.  « Le Jardin des plantes et La Route des Flandres, remarques sur la reformulation chez Claude Simon », Semen n° 12 nouvelle série : Répétition, altération, reformulation dans les textes et les discours, colloque international 22-24 juin 1998, Besançon, Presses Universitaires Franc-Comtoises, 2000, p. 113-130.
  6. « Aragon, vingt ans de recherches », avec la collaboration de Suzanne Ravis-Françon, La Pensée n° 332, octobre/décembre 2002, p. 5-18.
  7.  « La littérature française contemporaine face à la question sociale et ouvrière : l’invention d’un “nouveau” réalisme (François Bon, Jean-Paul Goux) », Raison Publique n° 15, « Le Travail sans fin. Discours et représentations à l’œuvre », dossier coordonné par Sylvie Servoise, PUPS [Presses de l’Université de Paris-Sorbonne], 2011, p. 83-99.
  8. « Les sources populaires du romanesque aragonien dans Le Monde réel : feuilleton et faits-divers », Revue des Sciences humaines n° 305 : « Aragon, une écriture au carrefour », sous la direction de Maryse Vassevière, 2012, p. 77-95.
  9. « Petit boulot et sale boulot : le travail précaire entre témoignage et fiction littéraire », Dire le travail, numéro 103 de La Licorne, Presses Universitaires de Rennes, sous la direction de Jean-Paul Engelibert et Stéphane Bikialo, 2012, p. 73-88
  10. « Le monde du travail dans les récits de filiation ouvrière », Intercâmbio, Série II, n° 4, sous la direction de José Domingues de Almeida, Porto (Portugal), Instituto de Estudos Franceses da Universidade do Porto, 2012.
  11. « Aragon, monument national », La Vie des idées, 16 janvier 2013.ISSN : 2105-3030.
  12.  « Le monde noir américain dans la vie et l’œuvre d’Aragon (1920-1945) », Présence africaine : Revue culturel du monde noir, n° 187-1888 : Éloge de l’écrivain, 2013, p. 315-327.
  13. « Robes, cravates et casquettes : la mode dans Aurélien (1944) de Louis Aragon », Cahiers d’histoire : revue d’histoire critique n° 129 : Un usage politique du vêtement, octobre-décembre 2015, p. 73-92.
  14. « Vérité et réalisme du témoignage : les récits de guerre de Maurice Genevoix », French Review, vol. 90, n° 1, octobre 2016.
  15. « L'introuvable authenticité du récit ouvrier », Sociologie et sociétés, Montréal, vol. XLVIII, n° 2, automne 2016 : Sociologie narrative : le pouvoir du récit numéro réalisé par J.-F. Laé, A. Madec et N. Murard, p. 45-62.
  16. « Aragon, un écrivain pas très catholique », Cahiers de l’Association Internationale des Études françaises, n° 69, mai 2017, p. 291-307.

Articles publiés dans des actes de colloque

  1. « Bibliographie analytique de la critique sur La Semaine sainte de Louis Aragon » parue dans : Histoire/Roman : La Semaine sainte, Actes du colloque d’Aix-en-Provence (septembre 1987), Aix-en-Provence : Publications de l’Université, 1988, p. 328-389.
  2. « La Réception du Roman inachevé de Louis Aragon », Aragon et 1956, Actes du colloque d’Aix en Provence, septembre 1991, ouvrage coordonné par Suzanne Ravis, Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, 1992, p. 259-280.
  3. « Aragon, historien de la littérature : Les Lettres françaises, 1953-1972 », Lire Aragon, sous la direction de Mireille Hilsum, Carine Trevisan, Maryse Vassevière, Champion, 2000, p. 331-349.
  4. « Ostinato de Louis-René des Forêts, une autobiographie paradoxale », Écriture de soi : secrets et réticences, Actes du Colloque international de Besançon (22, 23, 24 novembre 2000), Publication de l’Équipe de recherche « Poétique des genres et spiritualité » de l’Université de Franche-Comté, Textes réunis par Bertand Degott et Marie Miguet-Ollagnier, L’Harmattan, 2002, p. 49-66
  5. « Deux “Stendhal européens“ au XXe siècle : Aragon critique de romans historiques », L’Atelier d’un écrivain. Le XIXe siècle d’Aragon, Actes du colloque de Lyon de décembre 2001, ouvrage coordonné par Édouard Béguin et Suzanne Ravis, Presses universitaires de Provence, 2003, p. 111-130
  6. « “Les cannibales de la place Graillon”: Aragon à l’Académie Goncourt, novembre 1967-décembre 1968 », Les Goncourt dans leur siècle. Un siècle de Goncourt, sous la direction de J.-L. Cabanès, P.-J. Dufief, R. Kopp et J.-Y. Mollier, Lille, Presses Universitaires du Septentrion, 2005, p. 435-448.
  7. « Le parler du peuple dans les romans d’Aragon. Entre “morale du langage” et carrefour démocratique », en collaboration avec Patricia Principalli, Les Voix du peuple dans la littérature des XIXe et XXe siècles, sous la direction de Corinne Grenouillet et d’Eléonore Reverzy, Presses Universitaires de Strasbourg, 2006, p. 181-192.
  8. « Une Histoire de l’âge industriel : Les Mémoires de l’enclave de Jean-Paul Goux (1986) », Les Formes du temps : Rythme, histoire, temporalité, Textes réunis par Paule Petitier et Gisèle Séginger, Presses Universitaires de Strasbourg, 2007, p. 341-351.
  9. « La littérature et le théâtre contemporains face aux mutations de l’industrie moderne », Art, culture et industrie, Journées de l’Action Culturelle, Ville de Strasbourg/Université Marc Bloch, 2007, p. 136-143.
  10. « Les militants et ouvriers communistes dans Le Monde réel d’Aragon », Fiction et engagement politique : La représentation du parti et du militant dans le roman et le théâtre du XXe siècle, sous la direction de Jeanyves Guérin, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2008, p. 61-73.
  11. « Fictions du capitalisme dans le récit d’entreprise contemporain », Les Fables du politique, sous la direction de Romuald Fonkoua, Pierre Hartmann et Éléonore Reverzy, Presses Universitaires de Strasbourg, 2012, p. 191-203.
  12. « Figures et discours du pouvoir : l’entreprise dans la littérature française contemporaine » à paraître dans Du Grand Inquisiteur à Big Brother : le pouvoir dans la littérature et les arts de la fin du XIXe siècle à nos jours, sous la direction de Anna Saignes et de Agathe Salha, Éditions Garnier, coll. « Rencontres », 2012, p. 197-20
  13. « De la lecture d’Aragon à la littérature du travail : apport de Jean Peytard à une recherche en sémiotique littéraire », Jean Peytard, syntagmes et entailles. Actes du colloque de Besançon 7-9 juin 2012, sous la direction de Mongi Madini, Andrée Chauvin-Vileno et Sévérine Equoy-Hutin, Limoges, Éditions Lambert-Lucas, 2014, p. 237-248.
  14. « La réception de Théâtre/Roman en 1974 », dans Théâtre/roman, un singulier pluriel, textes réunis par Marie-Christine Marchasson-Mourier et Roselyne Waller, Presses Universitaires de Valenciennes, 2015, p. 37-58.
  15. « Faut-il en rire ? La défamiliarisation des discours du management et du néo-libéralisme dans trois romans contemporains », La Langue du management à l’ère de l’économie néo-libérale : formes sociales et littéraires, sous la direction de Corinne Grenouillet et de Catherine Vuillermot-Febvet, Presses Universitaires de Strasbourg, coll. « Formes et savoirs », 2015, p. 207-221.
  16. « Raconter le travail : le projet politique du site Internet Raconter la vie », Écrire le travail au XXIe siècle, quelles implications politiques ?, sous la dir. d'Aurélie Adler et de Maryline Heck, Presses de la Sorbonne nouvelle, 2016, p. 67-79.

Publications en ligne sur des sites web

  1. « Les Incipit : l’écriture et ses mythes chez Aragon », communication du 5 mars 1998 au séminaire du groupe « XIXe-XXe : Art et Littérature », coordination : G. Séginger, Université Marc Bloch, Strasbourg), URL : http://louisaragon-elsatriolet.org/spip.php?article174
  2. « Le goût des autres », Raconter la vie, 6 janvier 2015, rlv.cc/a245

Comptes rendus en ligne

  1. Patricia Richard-Principalli, La Semaine sainte d’Aragon, un roman du « passage », L’Harmattan, 2000, 305 p. À lire sur http://www.louisaragon-elsatriolet.org/spip.php?article73
  2. Aragon et le Nord : Créer sur un champ de bataille (Lez Valenciennes n° 37-38), études réunies par Stéphane Hirschi et Marie-Christine Mourier, Presses Universitaires de Valenciennes, 2006, 319 p. À lire sur http://www.louisaragon-elsatriolet.org/spip.php?article199
  3. Hervé Bismuth, Le Fou d’Elsa : Métissages linguistiques et discursifs, Éditions Universitaires de Dijon, coll. « Écritures », 2007, 200 p. À lire sur http://www.louisaragon-elsatriolet.org/spip.php?article261
  4. Romuald Fonkoua, Aimé Césaire (1913-2008), Perrin, 2010, 392 p. À lire sur http://www.louisaragon-elsatriolet.org/spip.php?article359
  5. Christian Gury, « Aragon, le parisien de Port-Bail », Non lieu, 2014. À lire sur http://www.louisaragon-elsatriolet.org/spip.php?article545
  6. « Donner vie à l’histoire : à propos de Vivre l'histoire, textes réunis par Caroline Trotot & Michael A. Soubbotnik, Strasbourg : Presses universitaires de Strasbourg, 2013 », Acta fabula, vol. 16, n° 3, Notes de lecture, mars 2015.
  7. « Crimes et plagiat chez Aragon, compte rendu du livre d’Anthony Mangeon : Crimes d’auteur. De l’influence, du plagiat et de l’assassinat en littérature, Hermann, 2016 ». À lire sur http://www.louisaragon-elsatriolet.org/spip.php?article631
  8. « Comment on entre dans la guerre », nonfiction.fr, le quotidien des livres et des idées, 18 janvier 2017 [Compte rendu de : Entrer en guerre, sous la direction de Carine Trevisan et Hélène Baty-Delalande, Hermann, 2016, coll. « Cahiers textuels »]
  9. « Dits et écrits du monde ouvrier », La Vie des idées, 18 janvier 2017. [Compte rendu de : Xavier Vigna, L’Espoir et l’effroi : luttes d’écritures et luttes de classes en France au XXe siècle, Paris, La Découverte, 2016]

Conférences invitées

  1. « Une nuit juste avant les forêts, de Bernard-Marie Koltès: l’espace et le temps de l’exclusion », Séminaire du GRELIS, Université de Besançon, le 16 juin 1997. Télécharger le fichier pdf de la communication.
  2. « La littérature contemporaine face à la question sociale », Université d’été Eucor (Confédération Européenne des Universités du Rhin supérieur), Fribourg en Brisgau, juin 2006.
  3. « Récits d’enfance et récits de filiation au XXe siècle : Nathalie Sarraute, Annie Ernaux et François Bon », Université du Temps Libre, Strasbourg, 5 février 2008.
  4. « Aragon, le verbe haut », en collaboration avec Roselyne Waller, Université Hors les Murs, Librairie Kléber (Strasbourg), 17 mars 2010 et 20 mars 2012.
  5. « Le nouveau théâtre des années cinquante et Fin de partie de Samuel Beckett », Journée Découverte de l’Université, organisée par l’Inspection Académique et l’UFR de Lettres, Université de Strasbourg, 5 mars 2011.
  6. « Comment dire la routine ouvrière ? (Levaray, Piccamiglio, Durand/Truxler, Rosière) », Université de Lyon 2, Laboratoire Passage XX-XXI, 10 janvier 2013
  7. « Ouvriers en littérature »,  Besançon, invitée par Les amis de la maison du peuple et de la mémoire ouvrière de Besançon, 18 octobre 2014.
  8. « Le témoignage, histoire du genre, éthique et esthétique au XXe siècle », Strasbourg, Matinée organisée par l'Inspection académique (Plan Académique de Formation), Strasbourg, 25 novembre 2015
  9.  « Dire le travail dans la littérature contemporaine », Strasbourg, Matinée organisée par l'Inspection académique (Plan Académique de Formation), Lycée Oberlin, Strasbourg, 30 mars 2016
  10. « L'ouvrier, un nouveau héros pour la littérature ? », Pint of Sciences, Strasbourg, 24 mai 2016
  11. « Ouvriers en littérature », conférence organisée par l'Université nouvelle, Maison des associations, Strasbourg, 9  juin 2016
  12. Table ronde autour de La Langue du management et de l'économie à l'ère néolibérale Formes sociales et littéraires, Paris Ouest Nanterre La Défense, invitée par l'Association pour l'histoire du management et des organisations (AHMO), 9 novembre 2016.
  13. Table ronde autour de l'écriture des émotions, organisée par Savoirs en partage, Université de Strasbourg/Bibliothèque nationale universitaire, 19 janvier 2017.
  14. « Le monde ouvrier au miroir des genres littéraires », invitée par le département des Sciences du langage, Université de Franche-Comté, 27 janvier 2017.
  15. « Écrire le travail ouvrier », Nantes, Rencontres de Sophie, Le Lieu unique, 25 mars 2017.