Enrica ZANIN

Enrica Zanin, ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure (2002), agrégée et docteur ès lettres (2010), est maître de conférence en littérature comparée à l’Université de Strasbourg.

Domaines de recherche

Théorie et pratique de la tragédie en Europe au début de la Modernité : analyse de la production dramatique en Italie, France, Allemagne, Espagne et Angleterre au XVIe et au XVIIe siècle. Enrica Zanin s’intéresse notamment à la réception des genres anciens, aux querelles théoriques qu’ils suscitent, à la conception moderne du « tragique » et aux contacts entre la tragédie et les autres genres littéraires (comédie, épopée, nouvelle).

Pratique de la nouvelle: analyse des recueils de nouvelles, de Boccace (XIVe siècle) à Camus (XVIIe siècle). Enrica Zanin interroge la poétique de la nouvelle et les finalités d'un genre qui manipule et reformule le contenu des exempla pour susciter le plaisir et la surprise du lecteur. 

Littérature et philosophie morale : il s’agit d’analyser en quoi les textes littéraires configurent des enjeux éthiques. Enrica Zanin s’intéresse en particulier aux relations entre littérature et histoire des idées (en ce qui concerne la conception de la justice, de la culpabilité, de la causalité);  aux querelles morales attachées à la fiction littéraire (la censure du Décaméron, les querelles du théâtre);  aux finalités propres au récit (plaire, toucher, enseigner).

Poésie et poétiques italiennes : étude de la poésie et des poétiques italiennes de la fin du Moyen Âge (en particulier, Dante) aux poétiques modernes.

Livres

Livres (auteur)

  • Fins tragiques. Poétique et éthique du dénouement dans la tragédie de la première modernité (Italie, France, Espagne, Allemagne), Genève, Droz, 2014, 471 p.

La tragédie, c’est bien connu, finit mal. Au point que le terme « tragique » définit désormais tout événement funeste et sanglant. Mais la fin malheureuse n’a pas toujours été un élément essentiel du genre. C’est seulement lors de sa renaissance moderne que le dénouement malheureux a acquis une telle importance et ceci, en dépit de son manque de bienséance morale: si la tragédie finit mal, c’est que lehéros, contre toute attente, n’est pas récompensé pour ses vertus et que les actions du méchant ne reçoivent pas la punition escomptée. Le dénouement malheureux est efficace, car il suscite la surprise et le pathos. Mais il contrevient aux conventions éthiques qui règlent la poétique renaissante: il n’est pas exemplaire. Par l’étude de la tragédie européenne de la première modernité, et plus spécifiquement de la théorie et de la pratique du genre en Italie, en France et en Espagne, cet ouvrage entend expliquer pourquoi le dénouement malheureux devient l’élément essentiel du genre au moment même où toute forme de poésie se doit d’être exemplaire. La tragédie moderne exprimerait alors la contradiction entre ce qui devrait être et ce qui est, en relevant l’écart qui sépare la foi en la providence divine et l’évidence de l’échec, de l’injustice et du malheur.

Enrica Zanin - Fins tragiques (Droz)

Comptes rendus de l’ouvrage :

Laura Rescia, in: Studi Francesi, 177 (LIX | III) | 2015, 586-587.

Timothy J. Reiss, in: Renaissance Quarterly, 2016 69:1, 379-380

Emilia Wilton-Godberfforde, in: French Studies (2016) 70 (1): 101-102.

Guillaume Navaud, in : Revue de Littérature Comparée, 2015/3 (n° 355), p. 31-40.

Caroline Labrune, in: Acta fabula, vol. 16, n° 4, Notes de lecture, Avril 2015

Fausta Antonucci, in: Mélanges de la Casa de Velázquez, 46-1, 2016

  •  Le Théâtre au miroir des langues, Enrica Zanin, Véronique Lochert, Marc Vuillermoz dir., Genève, Droz (sous presse).

Ce volume collectif entend décrire l’essor du théâtre moderne en comparant les théories et les pratiques dramatiques qui voient le jour en Italie, en France et en Espagne, au XVIe et au XVIIe siècles. Le livre propose une vue d’ensemble du faire théâtral et considère les genres du théâtre, les éléments de la dramaturgie, les personnages, les notions esthétiques, les métiers du théâtre, la pratique de la scène et la réception des pièces. Chaque chapitre aborde une notion théâtrale (comme vraisemblance, public, péripétie) en définissant d’abord les termes que chaque langue utilise. Sont ensuite analysées les réalités du théâtre avec une attention spécifique aux différences entre chaque pratique nationale. L’actualité de la recherche est ainsi présentée sous une forme accessible, à partir de courts chapitres (5 ou 6 pages) qui proposent une analyse comparée de chaque notion et invitent le lecteur à poursuivre l’analyse dans les textes dramatiques et critiques indiqués en notes.

J'ai écrit les chapitres : « tragédie », « tragi-comédie » (avec Christophe Couderc), « dénouement », « surprise », « auteur » (avec Marc Villermoz et Véronique Lochert), « reconnaissance », « règles », « vraisemblance » (avec Emmanuelle Hénin), « catharsis ». 

 

Livres (éditeur)

  • E. Zanin, T. Victoroff, P. Werly, G. Ducrey, éd., Littérature et expériences croisées de la guerre. Apports comparatistes, actes du congrès de la SFLGC, 2014 (à paraître sur le site de la SFLGC).
  • E. Zanin, Rémi Vuillemin éd., The Englishness of English Sonnet (volume collectif, à paraître).

Articles

Articles dans des revues à comité de lecture

  1. E. Zanin, « Paratexte et théorie dramatique dans la tragédie italienne (1540-1640) », in « préface et critique, le paratexte théâtrale en France, en Italie et en Espagne (XVIe-XVIIe siècles) dir. Anne Cayuela, Françoise Decroisette, Bénédicte Louvat-Molozay et Marc Vuillermoz, Littératures classiques, n. 83, 2014, p. 273-292.
  2. E. Zanin, « Une histoire simple : la simplicité dans l’intrigue des tragédies de la première modernité », in « La simplicité : une notion complexe ? », dir. Patricia Lojkine et Nathalie Prince, Publije, revue de critique littéraire, n. 3, 2013. [lien version en ligne]
  3. E. Zanin, « Les commentaires modernes de la Poétique d’Aristote », Etudes littéraires, « déclinaisons du commentaire », Summer 2012, p. 55-84.
  4. E. Zanin, « The Moral of the Story: on Narrative and Ethics », in Working with Stories, AJCN, n. 6, 2011, Fall. [lien version en ligne] 
  5. E. Zanin, « La moralisation de la ruse érotique dans la tragédie italienne et française (1550-1650) », in La Ruse ne Scène, dir. Clothilde Thouret et Anne Duprat, Comparatistme en Sorbonne, n. 2 2011. [lien version en ligne]
  6. E. Zanin, « Les réécritures modernes d’Œdipe roi : entre imitation et moralisation », EMF, vol. 13, 2010, p. 181-203.
  7. E. Zanin, « Gesippo tra Italia, Francia e Spagna: dalla novella alla comedia », in Criticón (sous presse).
  8. E. Zanin, « Les amours tragiques de Pyrame et Thisbé : le théâtre du monde à l’heure de la fiction », dir. Véronique Lochert et Anne Réach-Ngô, Littératures classiques, n. 91, 2016 (sous presse).
  9. E. Zanin and S. Ferrara, « les études dantesques en France XVIIIe-XXIe siècle », in Revue d’études dantesques, n. 1, 2016 (accepté).
  10. E. Zanin, « Tragedy ends unhappily – the concealed influence of medieval poetics in early modern theory of tragedy », dir. Deborah Blocker et Rolf Lohse à paraître dans la revue Horizonte].
  11. E. Zanin, « Rire et exemplarité dans la nouvelle », Langues néo-latines, n. 380 (à paraître en mars 2017).
  12. E. Zanin, « Parodie de l’excès sanglant des tragédies (1600-1660) », La Parodie dramatique du XVIe siècle à nos jours: théorie, procédés, enjeux, dir. Carine Barbafieri and Marc Lacheny, [à paraître dans la revue Théâtre du monde].

Articles dans d’autres revues scientifiques

  1. E. Zanin, « Pourquoi la tragédie finit mal ? Analyse des dénouements dans quelques tragédies de la première modernité », in Idées et formes du tragique dans la société et la culture italiennes, éd. Patrizia de Capitani, Cahiers d’études italiennes, 19/2014, p. 45-60. [lien version en ligne]
  2. E. Zanin, « Plutarque et la tragédie au XVIe siècle », Bulletin de la Société Internationale des Amis de Montaigne, 2010/1, p. 24-51.

Participations à des ouvrages collectifs

  1. E. Zanin, « La tragédie dans la tragédie – essai de définition d’une métathéâtralité tragique », Le Miroir derrière le rideau, dir. Céline Frigau, Paris, Garnier, p. 39-53.
  2. E. Zanin, « De quels dieux s’agit-il ? Justifications et mystifications théologiques dans les paratextes tragiques »  in Le paratexte théâtral face à l’auctoritas : entre soumission et subversion. Regards croisés en Italie, France et Espagne aux XVIe et XVIIe siècles, dir. Jean-François Lattarico, Philippe Meunier, Zoé Schweitzer. Chambéry, Presse de l’université de Savoie Savoie University, 2016, p. 61-73.
  3. E. Zanin, « Dalle comedias alle tragedie: sul perché alcune commedie spagnole diventano tragedie in Italia », conference La comedia nueva spagnola e la scena italiana del Seicento, éd. Fausta Antonucci et Anna Tedesco. Florence, Olschki, 2016, p. 147-160.
  4. E. Zanin, « Mystère et tragédie (1550-1670) : retour ou refus d’un modèle dramatique ? », in Renaissances du mystère en Europe (fin XIXe siècle – début XXIe siècle), éd. Anne Ducrey et Tatiana Victoroff. Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 2015, p. 39-52.
  5. E. Zanin, « La Poétique d’Aristote : un héritage contesté », in: Les Héritages littéraires dans la littérature française (XVIe-XXe siècle), éd. Franziska Meier, Brigitte Diaz et Francine Wild. Paris, Classique Garnier, 2014, p. 19-36.
  6. E. Zanin, « La vraisemblance : un argument contre le théâtre ? », conference La Haine du théâtre: débats et polémiques (Antiquité-XIXe siècle), 23-24 Oct. 2014, Université de Paris-Sorbonne, dir. Clotilde Thouret et François Lecercle, à paraître sur le site de l'OBVIL
  7. E. Zanin, « Mise en scène de la punition et critique de la rétribution dans la tragédie italienne de la première modernité », in Scénographies de la punition dans la culture italienne moderne et contemporaine, éd. Philippe Audegean et Valérie Giannetti-Karsenti. Paris, Presses Universitaires de la Sorbonne Nouvelle, 2014, p. 43-60.
  8. E. Zanin, « Le chevalier effeminato : représentations masculines de l'amour dans La Locandiera », in Goldoni & Co., éd. Pérette Buffaria, 2014. [lien version en ligne]
  9. E. Zanin, « Un art nouveau de faire des tragédies: la gran Semíramis  et El castigo sin venganza dans le contexte de la tragédie de la première modernité », in La Tragédie espagnole et son contexte européen, XVIe-XVIIe siècles, éd. Christophe Couderc et Hélène Tropé, Paris, PUPS, 2013, p. 95-106.
  10.  E. Zanin, « Didon et ses sœurs : la tragédie de Jodelle au prisme des adaptations modernes », in: Lectures d’Etienne Jodelle, Didon se sacrifiant. Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2013, p. 179-190.
  11. E. Zanin, « Image et vraisemblance dans la tragédie du xvie et xviie siècles: le cas d’Iphigénie », in Théâtre et imaginaire, éd. Véronique Lochert and Jean Guardia. Dijon, EUD, 2012, p. 19-33.
  12. E. Zanin, « Le théâtre pré-moderne comme quête herméneutique : le cas d’Œdipe », in Philologie et Théâtre, éd. Véronique Lochert et Zoé Schweitzer. Amsterdam New York, RODOPI, 2012, p. 209-226.
  13. E. Zanin, « L’anecdote de saint Genest: pour une hagiographie du théâtre », in Anecdotes dramatiques, éd. François Lecercle. Paris, PUPS, 2012, p. 275-290.
  14. E. Zanin, « Dramatisation et moralisation des Vies dans la tragédie moderne », in Plutarque de l’âge classique au XIXe siècle, éd. Olivier Guerrier. Grenoble, Jérôme Millon, 2012, p. 68-85.
  15. E. Zanin, « La répétition dans le premier Fortini, computation et dialogisme », La Répétition à l’épreuve de la traduction, Paris, Chemins it@liques, 2011, p. 146-158.
  16. E. Zanin, « Early Modern Oedipus: a Literary Approach to Christian Tragedy », in The Locus of Tragedy, éd. Arthur Cools et al., Leiden, Brill, 2009, p. 65-80.
  17. E. Zanin,  « Fortini e la Francia », Dieci inverni senza Fortini, Sienne, Quodlibet, 2006, p. 247-252. 
  18. E. Zanin, « Ancient Biography in the 17th and 18th centuries », The Oxford Handbook of Ancient Biography, dir. Koen de Temmerman. Oxford, Oxford UP (sous presse).
  19. E. Zanin, « Miseri, ‘mpediti, affamati”: Dante’s implied reader in the Convivio », dir. Franziska Meier (à paraître dans  « Leeds Studies on Dante »).
  20. Enrica Zanin, « Introduction à la littérature italienne du Moyen-Âge », in Manuel d’études médiévales, dir. Benoît Tock (à paraître).
  21. E. Zanin, « Les métaphores du dénouement tragique (1550-1650) », in Le Retour du comparant, éd. Xavier Bonnier et Ariane Ferry, Paris, Garnier (à paraître).
  22. E. Zanin, « Sémiramis: une héroïne entre féminin et masculin », Héroïsme féminin, héroïnes et femmes illustres, XVIe et XVIIe siècles: une représentation sans fiction, dir. Anne-Elisabeth Spica et Pascale Thouvenin (à paraître).
  23. E. Zanin, « Traductions de la Comédie de Dante en français », Donner corps donner voix: éditer, traduire, Université de Lorraine, 16 Nov 2015, dir. Pérette Buffaria et Pascale Mougeolle (à paraître dans Chemins italiques).
  24. E. Zanin, « l’Utile dulci dans la théorie du théâtre (Italie, France, Espagne 1550-1650) », Chacun son Horace, dir. Nathalie Dauvois, Jean-Charles Monferran, Michel Jourde (à paraître aux éditions Champion).
  25. E. Zanin, « Les choses du théâtre dans les premiers dictionnaires italiens, français et espagnols », Les mots et les choses du théâtre, dir. Marc Vuillermoz and Anne Cayuela (à paraître aux éditions Droz).
  26. E. Zanin, « ‘La tragedia all’altezza del Dialogo’ : la proximité entre dialogue et tragédie dans quelques pièces de la première modernité (Italie, France Espagne 1550-1630) », La tragédie dans les marges, dir. Anne Teulade et Florence d’Artois (à paraître aux éditions Droz).
  27. E. Zanin, « La tragédie à fin heureuse, ou comment une forme aristotélicienne est rejetée par les néo-aristotéliciens (Italie, France, Espagne) », La tragédie dans les marges, dir. Anne Teulade et Florence d’Artois (to be published by Droz).
  28. E. Zanin, « Du theatrum mundi au théâtre dans le théâtre: le cas du Martyr de saint Genest (1590-1660) », La théâtralité comme (contre)-modèle esthétique, dir. Audrey Giboux, Emmanuel Buron, Laura Naudeix (à paraître aux PUR).
  29. E. Zanin, « Propos croisés dans les tragédies des frères ennemis (Italie, France, Espagne, 1560-1640) », Littérature et expériences croisées de la guerre. Apports comparatistes, dir. Guy Ducrey, Tatiana Victoroff, Patrick Werly, Enrica Zanin (à paraître sur le site internet de la SFLGC).
  30. E. Zanin, « La peste in scena: rappresentazioni tragiche della peste in Europa (1580-1640) », Rappresentare la storia: letteratura e attualità nella Francia e nell’Europa del XVI secolo, dir. Mariangela Miotti (à paraître chez Aguaplano).
  31. E. Zanin, « La démarche romanistique comme piste pour la littérature comparée», Affronter l'Ancien/ Confronting the Past, dir. Anne Tomiche. Paris, Garnier (sous presse).
  32. E. Zanin, « De l’Auteur à l’auteur : laïcisation de l’autorité sur scène (France et Espagne, 1580-1640) » in Le dramaturge sur un plateau. Le personnage de l’auteur dramatique au théâtre (XVIe-XXIe siècles), dir. Clotilde Thouret (à paraître chez Garnier).

Editions critiques

  • G. Giraldi, “Prologo” in Orbecche, (1543), éd. E. Zanin (2014). Accessible sur le site du projet IdT. [lien version en ligne]
  • G. Giraldi, “La tragedia a chi legge”, in Orbecche, (1543), éd. E Zanin (2014). Accessible sur le site du projet IdT. [lien version en ligne]
  • P. Torelli, « Dedica agli accademici innominati di Parma » in Merope, 1605, éd. E. Zanin (2014). Accessible sur le site du projet IdT. [lien version en ligne]
  • P. Ricuperati, « Al reverendissimo monsignore mio signore colendissimo il signore Ottavio Abioso » in Guidobaldo Mercati, Sant’Orsola in Brettagna, éd. Enrica Zanin (2014). Accessible sur le site du projet IdT. [lien version en ligne]
  • P. Bonarelli, « Lettera ad Antonio Bruni » in Il Solimano 1632, éd. Enrica Zanin, (2014). Accessible sur le site du projet IdT. [lien version en ligne]
  • Récit touchant la comédie jouée par les jésuites et leurs disciples en la ville de Lyon, au mois d’août de l’an 1607, éd. Enrica Zanin (2015). Accessible sur le site du projet « La haine du théâtre » (OBVIL). [lien version en ligne]
  • De Gaule (pseud.) Conviction Véritable, éd. Enrica Zanin (2015). Accessible sur le site du projet « La haine du théâtre » (OBVIL). [lien version en ligne]
  • Alexandre Hardy, Gésippe tragicomédie, éd. E. Zanin, in: Le Théâtre d’Alexandre Hardy, vol. 4, dir. Fabien Cavaillé, Paris, Garnier (sous presse).

Conférences (non recueillies en volume)

  • E. Zanin, « L’essor de la tragédie en France au XVIe siècle », University of Klagenfurt le 13th May 2014.
  • E. Zanin « Gli studi danteschi in Francia », Dante Alighieri : quo vadis ? Neue Perspektiven im Dialog der Disziplinen, 27th-29th May 2015, University of Göttingen.
  • E. Zanin, « Théâtralité et tragique : la pensée du théâtre dans la tragédie européenne du XVIe et XVIIe siècles », seminar Théâtralité, CHER, University of Strasbourg, 9th December 2013.
  • E. Zanin, « LA TRAGEDIE ITALIENNE : aux origines du théâtre moderne en Europe », Istituto Italiano di Cultura, Strasbourg, le 27th March 2013.
  • E. Zanin, « Origine et délégation du pouvoir dans quelques tragédies de la première modernité », University of Strasbourg, 7th February 2013.
  • E. Zanin « La Catastrophe en tragédie (1540-1640) », La Catastrophe, University de Strasbourg, 1st February 2013.
  • E. Zanin, « La figura del lettore nel Convivio e nei trattati vernacolari dell'epoca di Dante »,  Il Convivio – il fiorentino Dante in esilio, University of Göttingen, 5-7 December 2012, dir. Franziska Meier.
  •  E. Zanin, « Falsifying Aristotle: Ealry Modern Theory of the Tragic Ending (Italy, France Spain 1550-1650) », Translation, Imitation and Boundary-Crossing In the Transnational Theatres of Early Modern Europe, New York University in Paris, 30th June 3rd July 2015, dir. Rob Henke, Susanne Wafford.
  • E. Zanin, « Dialogos de las comedias et la querelle du théâtre », « Théâtrophobie et théâtrophilie (XVIe-XVIIIe siècles) : un atelier historico-théorique », 18-19 March 2016 Université Paris-Sorbonne, University of Chicago in Paris, dir. François Lecercle, Clotilde Thouret, Larry Norman.
  • E. Zanin, « Theatrical rules: many words, little evidence », Translation, Imitation and Boundary-Crossing II, Paris-Sorbonne et University of London in Paris, 27th-30th June 2016, dir. R. Henke, F. Lecercle.
  • E. Zanin, « Historicizig exemplarity », Poetics through time dir. Jean-Louis Haquette and Françoise Lavocat, AILC international conference, 20-27 July 2016, Wien University.
  • E. Zanin « L’Invention des règles : théâtre et politique culturelle en Italie, France, Espagne (1550-1650) », Naissance du théâtre moderne, dir. Bianca Concolino and Juan Carlos Garrot, CESR, Tours, 4-5 Nov. 2016.
  • E. Zanin, « la lettre de Jean Chapelain sur la règle des 24 heures : répondre plutôt que défendre », Correspondance et critique littéraire, dir. Franziska Meier and Brigitte Diaz, University of Göttingen (Germany), 10-11 Nov. 2016. 

Traductions

  • Catherine Fuchs, « Parafrasi », traduit du français par E. Zanin, in Rassegna Italiana di Linguistica Applicata 36, 1, 2004, p. 19-34.
  • Francesco Orlando : « Codes littéraires et référents chez Auerbach », traduit de l’italien par E. Zanin, In Erich Auerbach. La Littérature en perspective, éd. Paolo Tortonese, Paris, PSN, 2009, 211-264.
  • Giovanbattista Giraldi Cinzio, “La tragedia a chi legge”, in Orbecche, tragedia (1543), édité et traduit en français par E. Zanin, in Anthologie des paratextes dramatiques, Genève, Droz (sous presse).
  • Pomponio Torelli, « Dedica agli accademici innominati di Parma » in Merope, tragedia, 1605, édité et traduit en français par E Zanin, in Anthologie des paratextes dramatiques, Genève, Droz (sous presse).
  • Franziska Meier, Dante Alighieri : quo vadis ? nuove perspettive nel dialogo delle discipline, traduit de l’Allemand à Italien par E. Zanin, Romanische Studien, 2, 2015, p. 279-287. 

Comptes-rendus

  • Florence de Caigny, Sénèque le Tragique en France (XVIe-XVIIe siècles), Paris, Garnier, 2011, 1122 p., in Revue d’Histoire littéraire de la France, 2015/1 vol. 115, p. 194.
  • John D. Lyons, The Phantom of Chance, Edinbourg, Edinburgh UP, 2011. [lien fabula.org] 
  • Frédéric Tinguely éd., La Renaissance décentrée. Genève, Droz, 2008, in Romanische Forschungen, vol. 124,  4, 2012, p. 531-536.
  • Martha Craven Nussbaum, La Connaissance de l’amour, Essais sur la philosophie et la littérature, trad. Solange Chavel. Paris : Les Editions du Cerf, 2010. [lien fabula.org]
  • Albert Russell Ascoli, Dante and the Making of a Modern Author. Cambridge, Cambridge UP, 2009, in Zeitschrift für romanische Philologie, Mars 2013, p. 245-250.
  • Daniela Dalla Valle, Il mito cristianizzato, Fedra/Ippolito e Edipo nel teatro francese del Seicento. Bern, Peter Lang, 2006. [lien fabula.org]
  • Simone Messina, Valeria Ramacciotti. Metamorfosi dei lumi 4: L'Autorità e le prove della storia, Alessandria : Edizioni dell’Orso, 2007, in Revue de Littérature Comparée, n°330, 2009/2, p. p. 226-227.
  • Isabel Dejardin, Captives en tragédie, Nizet, 2008, in Revue de Littérature Comparée n. 243, 2012/3, p. 340-341.