Yves-Michel ERGAL

Maître de conférences, habilité à diriger des recherches

Diplômes, recherche

  • Doctorat nouveau régime (Université Paris-IV Sorbonne)
    Sujet de la thèse : De l'œuvre « in nucleo» à l'œuvre « in Progress» : Marcel Proust et James Joyce
  • Habilitation à diriger des recherches (Université Marc-Bloch Strasbourg II), sujet : Littérature, Musique et Ecriture de l'innommable.
    Domaine linguistique : anglais, allemand.
    Domaine de recherche : l'évolution du genre romanesque européen, plus particulièrement français, anglais et allemand, du romantisme à nos jours (de Rousseau, Gœthe, Balzac et Dickens à Proust, Kafka, Joyce et Beckett).
  • Mots-clés : romantisme, musique, « innommable »

Activités

•    Membre de la Société Française de Littérature Générale et Comparée

•    Membre de l’équipe d’accueil 1337 « Configurations littéraires »

•    Membre du Collège de Littérature Comparée

Publications

Essais

« Je » devient écrivain, essai sur Proust et Joyce, Mont-de-Marsan : Editions InterUni versitaires, 1996.

.Proust, Sodome et Gomorrhe, ou l'écriture de l'innommable, Paris : Editions du Temps, 2000.

L’Écriture de l’innommable, Éditions Champion, 2014.

Le Temps retrouvé ou la fin d’un monde, Classiques Garnier, 2014.

 

Biographies - Romans

L'Autobiographie d'Ingrid Weber, Paris, Luneau-Ascot, 1985

Les Sept Mois de Sabine Noël, Paris, Luneau-Ascot, 1986

Tigre, Paris, Calmann-Lévy, 1988

La Comtesse de Ségur, en collaboration avec Marie-José Strich, Paris, Librairie académique Perrin, 1990

Jeux d'enfer, Paris, Calmann-Lévy, 1991

L'Offrande musicale, Paris, Calmann-Léy, 1993

Un amour d'Ingrid Weber, Paris, Calmann-Lévy, 1995

La Comtesse de Ségur (en collaboration avec Marie-José Strich), éditions Bartillat, Paris, 2008.

Proust, biographie et extraits commentés, éditions Biotop, Paris, 2008.

Marcel Proust 1871-1922 ,coll. « Figures et Plumes », éditions SEM, Presses Universitaires de France, Paris, janvier 2010.

 

Traduction

« Percy Grainger : Songs and Dancing Ballads », (traduction de l'anglais), livret pour le disque Philips, Monterverdi Choir and Orchestra. John Eliot Gardiner, 1998, p. 6-39

Editions de texte

Marcel Proust, Préface, traduction et notes à La Bible d'Amiens de John Ruskin, édition établie, présentée et annotée par Yves-Michel Ergal, Editions Bartillat, Paris, 2007

 

Ouvrage collectif

 

Écriture et Silence au XXe siècle (sous la dir. d’Yves-Michel Ergal et de Michèle Finck), Presses Universitaires de Strasbourg, mars 2010.

Littérature comparée et correspondance des arts (sous la direction d’Yves-Michel Ergal et de Michèle Finck), Presses Universitaires de Strasbourg, 2014.

Articles

« James Joyce et le Don Giovanni de Mozart », Paris, Robert Laffont, « Bouquins », 1999, p. 527-529.

« Troussotsky et Charlus : le chapeau et la badine », De l’objet à l’œuvre, textes réunis par Gisèle Séginger, Presses Universitaires de Strasbourg, 1997, p. 37-42.

« Existe-t-il une écriture de la musique ? », Musique et Littérature au XXe siècle, textes réunis par Pascal Dethurens, Strasbourg, presses Universitaires de Strasbourg, 1998, p. 223-230.

« La Hiérarchie des genres aujourd’hui », Pierre Brunel-Yves-Michel Ergal-Christian Giudicelli : entretien, Strasbourg, Vives lettres n°5, 1998, p. 173-195.

« Don Giovanni ou la Disparition », Le Mythe en littérature. Essais en hommage à Pierre Brunel, textes réunis par Yves Chevrel et Camille Dumoulié, Paris, P.U.F., « Ecriture », Presses Universitaires de France, 2000, p. 123-133.

« Un discours en quatre mots du flot : siiou, hrss, rsseiss, ouass », La Voix sous le texte, études réunies par Claude Jamain, Angers, Université d’Angers, 2000, p. 93-100.

« Joyce : cruauté par simonie », dans Antonin Artaud et les théâtres de la cruauté », textes réunis par Camille Dumoulié, Paris, Éditions Desjonquères, 2000, p. 238-243.

« Pour une littérature comparée des écritures », Fin d’un millénaire, rayonnement de la littérature comparée, textes réunis par Pascal Dethurens et Olivier-Henri Bonnerot, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 2000, p. 193-198.

« Portrait de l’artiste en « Ancient Mariner ». Une amitié européenne, Hommage à Olivier-Henri Bonnerot, textes réunis par Pascal Dethurens, Paris, Éditions Champion, 2001, p. 67-72.

« Filles-Fleurs », Dictionnaire des mythes féminins, sous la direction de Pierre Brunel, Éditions du Rocher, 2002, p. 772-778.

« Molly Bloom », ibid., p. 1358-1353.

« Lectures de Proust », L’Esprit créateur, vol. 46, n° 4, 2006, p. 164-171.

« Marcel Proust et Victorien Sardou », L’Esprit créateur, vol. 47, n°5 (2007), p. 71-76.

« Victorien Sardou à l’époque du Second Empire », Victorien Sardou, un siècle plus tard (sous la dir. de Guy Ducrey), Presses Universitaires de Strasbourg,  2007, p. 394-404.

« Temps et Contretemps à propos de Proust et de Joyce », Temps et Roman au XXe siècle (sous la dir. de Peter Schnyder), coll. Orizons, éditions L’Harmattan,  Paris, 2008.

« De l’autobiographie dans le roman moderne », Autobiographies, Coll. Poétiques comparatistes, Didier Érudition, Paris, 2008, p. 67-77.

« Le Corps innommable et sa traduction chez Herman Melville », Le Corps et ses traductions (sous la dir. de Camille Dumoulié et Michel Riaudel), éditions Desjonquères, Paris, 2008, p. 70-76 (article traduit en portugais).

« Diva », La Voix (sous la dir. de Danièle Chauvin), Presses Universitaires de Paris Sorbonne, 2008, p. 236-245.

« La petite fille pauvre à la porte d’Albertine », Proust, l’étranger, études réunies par Karen Haddad-Wotling et Vincent Ferré, CRIN 54, 2010, p. 47-59,

« Proust, 1909 », Revue Luxembourgeoise de Littérature Générale et Comparée, Synesthésie des genres Écriture-Peinture-Musique (colloque 2008), p. 25-35, Éditions SLLGC, 2010.

« Proust du côté de chez Ruskin », Postérité de John Ruskin, études réunies par Isabelle Enaud-lechien et Joëlle Prungnaud, Classiques Garnier, Paris, 2011, p. 279-287.

« O inominável do corpo nas obras de Melville, Revue Silène, Centre de recherches en littérature et poétique comparées de Paris Ouest-Nanterre-La Défense,2011(http://www.revuesilene.com/f/index.php?sp=comm&comm_id=63).

 « Marcel Proust du côté de chez Ruskin », Postérité de John Ruskin, l’héritage ruskinien dans les textes littéraires et les écrits esthétiques (sous la dir. de Joëlle Prungnaud), Paris, Classiques Garnier, 2011.

« Née Rostopchine, la comtesse de Ségur », Figures de l’émigré russe en France au XIXe et XXe siècle, fiction et réalité (sous la dir. de Charlotte Krauss et Tatiana Victoroff), Rodopi, Amtersdam, 2012, p. 125-134.

« Proust et le roman de la vie privée », La Médiatisation de la vie privée XVe-XXe siècle (sous la dir. D’Agnès Walch), Artois Presses Université, 2012, p. 241-253.

« Littérature comparée, mythes et correspondance des arts », Littérature comparée et correspondance des arts (sous la dir. d’Yves-Michel Ergal et de Michèle Finck), Presses Universitaires de Strasbourg, 2014, p. 355-352. 

« Jean Cocteau, le « poète-orchestre », Croisements, Revue de l’Opéra national du Rhin, n° avril-juin  2014, p. 20-21.

 « Eros latin et homosexualité dans À la recherche du temps perdu », Eros latin (sous la dir . de Camille Dumoulié), Université de Naples, 2014.

« L’auteur (est) moi », L’Écrivain et ses doubles (sous la dir. de Luc Fraisse et Éric Wessler), Classiques Garnier, 2014, p. 163-171.

« Marcel Proust et Marie Nordlinger au temps de la Bible d’Amiens, Proust pluriel (Mireille Naturel éd.), p. 182-194, Presses Sorbonne Nouvelle.