Agenda

Le 8 décembre 2017
De 10h00 à 18h00
Albert-Ludwigs-Universität Freiburg (Allemagne)

La prochaine journée d'études doctorales co-organisée par l'EA 1337 «...

Actualités

Recherche
31 mars 2017

L'EA 1337 est heureuse d'annoncer que Madame Enrica Zanin a reçu le Prix...

Enseignement
29 mai 2017

Une nouvelle colle Méditerranée est organisée sur le sujet suivant:  LES...

Bertrand MARQUER

 

Maître de conférences HDR, littérature française (XIXe siècle)

bmarquer@unistra.fr

 

 

Domaines de spécialité et centres d'intérêt :

  • Littérature et science au XIXe siècle (rôle poétique et idéologique du discours scientifique)
  • Le corps dans la littérature du XIXe siècle
  • Naturalisme et Décadence (en particulier l'imaginaire « clinique » de la fin du siècle)
  • Les minores (auteurs dit « mineurs », dont l’étude peut éclairer l’histoire littéraire)
  • Balzac, Barbey d’Aurevilly, Flaubert, Villiers de l’Isle Adam, Huysmans, Verne, Zola, Mirbeau

Mes recherches portent sur l’imaginaire scientifique au XIXe siècle et son impact littéraire (formes, discours, idéologies). Elles sont donc à la croisée de l’histoire des sciences, des mentalités et de la littérature, et abordent des champs disciplinaires relevant de l’épistémologie, de l’esthétique et de la poétique.

Titre de la thèse de doctorat : « Le spectre littéraire de Jean-Martin Charcot dans l’imaginaire fin-de-siècle » (sous la direction de Jean-Louis Cabanès, Université Paris Ouest-Nanterre, 2005). Publiée sous le titre Les Romans de la Salpêtrière. Réceptions d’une scénographie clinique : Jean-Martin Charcot dans l’imaginaire fin-de-siècle (Droz, 2008)

Titre de l'Habilitation à Diriger des Recherches : "Poétique de la norme, esthétique de l'écart : de la clinique à la physiologie littéraires" (garant : Paolo Tortonese, Paris III, 2015). Titre de l'inédit : "Le Siècle de Messer Gaster? La littérature de l'estomac dans la France du XIXe siècle".

 

Recherches actuelles

2015-2020: Membre "junior" de l'Institut Universitaire de France. Mes recherches ont pour objet la « littérature de l'estomac » du XIXsiècle, soit un corpus ample, composé d'œuvres de fiction (prose, poésie, théâtre), d'écrits scientifiques et gastronomiques, et de textes faisant de l'estomac le sujet, réel ou métaphorique, d'un système de représentations excédant le domaine de la physiologie médicale. En articulant l'analyse des œuvres littéraires à l'histoire des idées et des pratiques culturelles, il s'agit d'interpréter le rôle prépondérant que l'"imaginaire social" du siècle a assigné aux fonctions nutritives et digestives, et de dégager la polymathie de la "physiologie" au XIXe siècle, en mettant notamment en pratique une « gastrocritique » conçue comme une « approche pluridisciplinaire qui relie gastronomie et critique littéraire » (R. W. Tobin).

2014-2017 : Membre du programme ANR franco-allemand "Biolographes" sur la littérature et les savoirs biologiques au XIXe siècle, coordonné par Gisèle Séginger (Fondation Maison des Sciences de l'Homme - Université Paris Est) et Thomas Klinkert (Universität Freibourg). biolog.hypotheses.org

2010-2013 : Membre du programme ANR « Jeunes chercheurs - Jeunes chercheuses » HC19 (Histoires croisées : Histoire des sciences du point de vue de la littérature et histoire de la littérature du point de vue des sciences au XIXe siècle) coordonné par Anne-Gaëlle Weber (2010-2013). www.agence-nationale-recherche.fr/suivi-bilan/recherches-exploratoires-et-emergentes/jcjc-generalite-et-contacts/jcjc-presentation-synthetique-du-projet/

Depuis 2010 : responsable de la partie « Littérature et médecine vers 1900, nosographie;  théories scientifiques fin-de-siècle » du Dictionnaire de la décadence, coordonné par Guy Ducrey, à paraître  aux éditions Champion.


Ouvrages

Naissance du fantastique clinique. La crise de l'analyse dans la littérature fin-de-siècle, Paris, éditions Hermann, coll. « Savoir Lettres », 2014

Les Romans de la Salpêtrière. Réceptions d’une scénographie clinique : Jean-Martin Charcot dans l’imaginaire fin-de-siècle, Droz, « Histoire des idées et Critique Littéraire », 2008, 424 p.

 

Direction ou co-direction d'ouvrages

Savants et écrivains: portraits croisés dans la France du XIXe siècle, Artois, APU, coll. "Artoithèque", 2015

 

 

La Cuisine de l’œuvre. Regards d’artistes et d’écrivains au XIXe siècle (avec Éléonore Reverzy), Presses Universitaires de Strasbourg, coll. « Configurations littéraires », 2013, 248 p.

 

Cesare Lombroso et la vérité des Corps, Gênes, Publif@rum, n°1, 2005, url : http://www.publifarum.farum.it/n01.php?lang=fr

Édition critique

Émile Zola, Lourdes, Paris, Classiques Garnier, 2015 (introduction, édition du texte et dossier documentaire)

Zola (Émile)

Articles

35) «Pratiques gastronomiques, pratiques journalistiques (1830-1865)», Médias 19 [En ligne], Les genres médiatiques, Guillaume Pinson et Marie-Ève Thérenty (dir.), Les journalistes : identités et modernités, URL : www.medias19.org/index.php.

34) « Histoires incroyables et récits de cas : le fantastique comme « étude sur la pensée malade » (Claretie) », L’Esprit Créateur, Vol. 56, n° 4 (2016), p. 92–103.

33) « Nosographie et poétique du descriptif », Poétiques du descriptif dans le roman français au XIXe siècle (Alice De Georges-Métral éd.), Classiques Garnier, 2016, p. 81-95.

32) « Résurrections cliniques : l’hôpital ou la nouvelle vie des saintes au xixe siècle », Les Dossiers du Grihl [En ligne], 2015-01 | 2015, URL : dossiersgrihl.revues.org/6463 ; DOI : 10.4000/dossiersgrihl.6463

31) « Nosographies fictives. Le récit de cas est-il un genre littéraire ? », in Anne-Gaëlle Weber (éd), Belles lettres, sciences et littérature, ouvrage électronique mis en ligne en novembre 2015 sur le site Épistémocritique, www.epistemocritique.org, p. 178-186.

30) « La norme et l’écart : étiologie et idéologie au XIXe siècle », Epistémocritique ("Greffes"), vol. 14, 2014, www.epistemocritique.org/spip.php

29) « Poétique de la clinique : l’exemple de la Grande Hystérie de Charcot », Littérature et appétit de savoir, sous la direction de Blanca Acinas et François Géal, Burgos, Presses de l’Université de Burgos, 2014, p. 153-165.

28) « La nécessité d’une "vérité âpre" : Charcot et le fatum médical fin-de-siècle », Médecine, Sciences de la vie et Littérature en France et en Europe, de la Révolution à nos jours. Volume I. Herméneutique et clinique (éd. par Lise Dumasy-Queffélec, Hélène Spengler), Genève, Droz, « Histoire des Idées et Critique Littéraire », 2014, p. 263-275.

27) « Vers un "fantastique réel". Optique clinique et merveille pathologique », Le Réalisme et ses paradoxes (1850-1900). Mélanges offerts à Jean-Louis Cabanès, éd. par Gabrielle Chamarat et Pierre-Jean Dufief, Classiques Garnier, 2014, p. 243-254.

26) « Masticat ridendo mores : Flaubert et le comique physiologique », Revue Flaubert, n° 13, 2013, « Les dossiers documentaires de Bouvard et Pécuchet » : l’édition numérique du creuset flaubertien. Actes du colloque de Lyon, 7-9 mars 2012.Numéro dirigé par Stéphanie Dord-Crouslé (http://flaubert.univ-rouen.fr/revue/article.php?id=125 )

25) « Portrait de l’artiste en dyspeptique », La Cuisine de l’œuvre. Regards d’artistes et d’écrivains au XIXe siècle (éd. par Éléonore Reverzy et Bertrand Marquer), Presses Universitaires de Strasbourg, « Configurations littéraires », 2013, pp. 63-75.

24) « L’aliéniste dans l’imaginaire littéraire », Sciences Humaines, « Grands dossiers » (« Histoire des psychothérapies), n° 31, juin-juillet-août 2013, pp. 42-43.

23) « Charcot, un panthéon pour la forme », Panthéons littéraires et scientifiques XIXe-XIXe siècles (E. Thoizet, N. Wanlin, A.-G. Weber), Artois Presses Université, 2012, p. 129-142.

22)  « Homo duplex et décapitation », Les Paradigmes de l’âme. Littérature et aliénisme au XIXe siècle » (J.-L. Cabanès, D. Philippot, P. Tortonese dir.), Presse Sorbonne Nouvelle, 2012, p. 145-159.

21) « L'ambiguïté du type chez Charcot : clinique ou esthétique ? », Der ärztliche Fallbericht. Epistemische Grundlagen und textuelle Strukturen dargestellter Beobachtung, », Culturae 6, Harrassowitz Verlag, 2012 (R. Behrens, C. Zelle éd.), p. 135-147.

20) « L’art de passer à table : une mise en fiction du politique au XIXe siècle », Les Fables du politique des Lumières à nos jours, Presses Universitaires de Strasbourg, « Configurations littéraires », 2012 (R. Fonkoua, P. Hartmann, E. Reverzy dir.), p. 357-370.

19) « Le monument littéraire de Jean-Martin Charcot », L’Homme et la science, XVIe congrès Guillaume Budé, Les Belles Lettres, 2011, (J. Jouanna, M. Fartzoff et B. Bakhouche éd.), p. 659-669.

18) « De l’épigastre au ventre : œconomia animale et économie du corps social », Romantisme, n° 154 (4/2011), p. 53-64.

17) « Le récit littéraire comme savoir alternatif : l’expérience magnétique dans Louis Lambert, Avatar et Claire Lenoir », La Mise en texte des savoirs (K. Matsuzawa et G. Séginger éd.), P.U.S., 2010, p. 309-320.

16) « Hystéries républicaines : le nerf de la guerre », Les Formes du politique (C. Grenouillet et E. Reverzy éd.), P.U.S., 2010, p. 73-87.

15) « La figure de l’ "halluciné raisonnant" entre science et littérature (Nodier, Gautier, Maupassant) », Savoirs et savants dans la littérature (P. Alexandre-Bergues et J. Guérin éd.), Editions Classiques Garnier, 2010, p. 239-253.

14) « Le "fantastique dans l’étude du vrai" : La Faustin et l’esthétique du clair-obscur », Cahiers Goncourt, n°16, 2009, p. 51-58.

13) « Le "pouvoir d'une description bien faite" : Charcot et Huysmans », Romantisme, n° 145, Paris, Armand Colin, octobre 2009, p. 137-148.

12) « L’illicite transporteur de fonds », L'Europe en automobile. Octave Mirbeau écrivain voyageur, Presses universitaires de Strasbourg, 2009 (É. Reverzy et G. Ducrey éd.), p. 49-56.

11) « Emma à la Salpêtrière : moralités de l’arsenic », Madame Bovary et les savoirs, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2009 (P.L Rey et G. Séginger éd.), p. 283-294.

10) « L’instant critique chez Volodine », Affronter la crise : outils et stratégies, Publif@rum, n°8, 2008 (E. Bricco éd.), url : http://publifarum.farum.it/ezine_articles.php?id=80.

9) « Charcot et Rubens : l’art de la clinique », Image et pathologie au XIXe siècle, Cahiers de littérature française, VI, Bergamo University Press –L’Harmattan, 2008 (P. Tortonese dir.), p. 93-113.

8) « De Charcot à Poe : l’innovation paradoxale du fantastique chez Maupassant », Psychologies fin de siècle, RITM, Nanterre, 38, 2007 (JL Cabanès, J. Carroy et N. Edelman éd.), p. 99-112 & Maupassant aujourd’hui, (L. Helms et J.L. Cabanès éd.), RITM, Nanterre, 39, 2008, p. 305-318.

7) « Dit-il et K. 622 : autofiction et petite musique intérieure », Christian Gailly, l'écriture qui sauve, Elisa Bricco (dir.), Presses Universitaires, de Saint-Etienne, CIEREC, 2007, p. 25-36.

6) « Mirbeau 1900 : contre l’étiquette. Le Jardin des supplices (1899) et Les 21 jours d’un neurasthénique (1901) », Octave Mirbeau : passions et anathèmes, acte du colloque international de Cerisy-la-Salle, 28 sept. – 02 oct. 2005, Presses universitaires de Caen, 2007, p. 237-248.

5) « Lombroso et l’École de la Salpêtrière : du bon usage du cliché », actes du colloque Cesare Lombroso et la vérité des Corps, Gênes, 24-25 septembre 2004, Publif@rum (http://www.publifarum.farum.it/n01.php?lang=fr), n°1, 2005 (I. Merello et B. Marquer éd.).

4) « Travaux de couture : Le Jardin des supplices et Les 21 jours d’un neurasthénique d’Octave Mirbeau », colloque international Littérature et Journalisme, Imperia, 6-7 mai 2004, publié dans Nouveaux Cahiers François Mauriac, , Paris, Grasset, n° 13, 2005, pp. 119-136.

3) « Le Jardin des supplices d’Octave Mirbeau : problèmes de perspectives », colloque Le Début de la fin, Paris 7-Denis Diderot, 14-15 mai 2004, publié dans Textuel, Paris, n° 48, 2005, pp. 67-93 (J. Degenève éd.)

2) « L’hystérie comme arme polémique dans L’Abbé Jules et Le Jardin des supplices », Cahiers Octave Mirbeau, n° 12, 2005, pp. 52-58.

1) « Mirbeau et Charcot : la vision du "Diable" », Cahiers Octave Mirbeau, n° 11, 2004, pp. 53-67.